samedi 28 novembre 2015

BLEU by La Fresto

Il y a longtemps, on pouvait voir BLEU, la couleur, le film, parfois la conséquence d'un coup, ou encore l'indélébile de l'encre de Chine... Aujourd'hui bien plus encore.... BLEU s'écoute, se réécoute. Oeuvre magistrale que cet album, vraiment. J'adhère, j'adore, j'aime La Fresto. Bien plus que de la musique, ma madeleine désormais (moi seul saurait dire pourquoi...) 
Je me lance, soyons fous, si vous voulez le meilleur de La Fresto, pourquoi pas BLEU.