vendredi 29 juin 2012

Avant et après

[ATF 2012]
Par une chaude journée, en arrivant à Memphis il y a quelques années, j'ai découvert qu'il était temps de trancher. L'évidence avait trop longtemps couvé. Et j'avais, inconsciemment (?), laissé des traces auparavant, justifiant l'émotion et le choc. Dire que cette histoire avait débuté en 1982 très certainement, pour sommeiller et ne jamais s'achever. Elvis Presley… Un point c'est tout.

à lire (entre autre) :
Peter Guralnick - Elvis Presley, Last train to Memphis : Le temps de l'innocence (1935-1958), Le Castor Astral, 2007.
Peter Guralnick - Elvis Presley, Careless love : Au royaume de Graceland, Le Castor Astral, 2008.

jeudi 28 juin 2012

Mon jubilé.

[ATF 2012]
Tout le monde connait mes liens avec l'Angleterre… Non ? Peu importe. C'était au beau milieu des années 80, quand je décidais alors de justifier ma fuite. J'avais traversé la Manche. J'avais été conquis par cette île dont l'extrême nord m'avait cueilli. La plus agréable des sensations m'avait envahit, comme liée à mon histoire, à une relation qui porte des événements intimes du passé, évidente… logique d'assemblage. Depuis, peu de changements notables ont eu lieu. L'Angleterre reste la partie inséparable de la conjugaison d'un ensemble, sorte d'obsession qui me fourni l'alibi de pouvoir raisonner dans le vide. J'aime ça.

à écouter : L'Angleterre me Manque [Le Microcosme, démo#2, 2004]

mercredi 27 juin 2012

C'est un bon début

Ce Blog n'aura certainement aucun sens...

1. La foule est dispersée ;
2. La foule a peu de temps à vous accorder ;
3. La foule est pleine de spécialistes ;
4. ...
5. Mais elle sait aussi trouver la matière la plus appropriée.

Il reste, bien sûr, à vérifier si cela peut devenir un phénomène significatif, au-delà de quelques exemples. Mais supposons que ce soit le cas... Pour ceux qui ont l'habitude de se surveiller sans cesse, la vie risque d’être un peu plus compliquée face à ce miroir.